Un nouveau départ


A la tête d’un grand studio photo en Iran, Sobhan Mehdizadeh a dû fuir son pays et tout recommencer à zéro au Luxembourg. Portrait.


« Vous devriez être un chauffeur de taxi », c’est par ses mots qu’un fonctionnaire du régime iranien a expliqué à Sobhan Mehdizadeh qu’il n’était pas à sa place. Le photographe et vidéaste de formation a monté à Chiraz, sa ville natale au sud de l’Iran, un studio qui a connu le succès. « De deux employés quand nous l’avons ouvert avec ma femme, nous étions passés à 30. C’était l’un des plus gros studios photo de la ville », raconte l’entrepreneur. En Iran, la religion d’état est l’islam. Les autres religions zoroastrienne, juive et chrétienne, ont un statut de minorité protégée par la constitution, mais pas les athé·e·s et la minorité Bahá'í, dont Sobhan et sa femme sont issus, une religion qui a pourtant été fondée en Iran. Ils seraient au nombre de 300.000 selon certaines estimations de l’ONU, mais comme le régime iranien ne les reconnait pas officiellement, difficile de faire état de la situation sur le terrain.


Cliquez ici pour plus

Mots-clés :

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square